Autofinancement immobilier, réussir son investissement


L’investissement immobilier sans crédit est un type  d’investissement qui nécessite une stratégie efficace. Sinon, l’autofinancement ne pourrait pas réussir. Maintenant, on doit connaître à propos de l’autofinancement afin de réussir un investissement immobilier sans crédit.

Définition d’autofinancement

En fait, l’investissement  avec autofinancement est un investissement qui n’exige aucun effort d’épargne. A vrai dire, pour autofinancer un investissement, les  revenus sur la location doivent être supérieurs ou égaux aux charges liées à l’investissement locatif.

L’autofinancement immobilier ne peut pas  être  appliqué que dans une région à forte tension locative. Le coût des frais  annexes ne peut pas être couvert par le revenu net si  on fait l’investissement  dans  un endroit qui a un grand risque de vacance locative.

La tranquillité de l’investisseur est un avantage  de  l’autofinancement immobilier. De plus, avec un investissement autofinancé, on peut construire un patrimoine à long terme sans  se dépenser à court terme.

Réussir son autofinancement immobilier

Pour réussir son autofinancement immobilier, on  doit  investir dans un bien à  fort potentiel  de rendement. En effet, il faut choisir le bon logement en fonction de son  emplacement et de sa taille. A vrai dire, il faut placer l’investissement dans un endroit qui contient  une forte tension locative.

De plus, il faut  choisir un bon locataire  pour assurer la régularité du paiement de loyer. Il faut  avoir un locataire qui paie régulièrement ses  loyers parce que l’autofinancement immobilier dépend aux revenus mensuels apportés par l’investissement locatif. Pour cela, on peut vérifier la fiabilité de paiement du locataire à l’aide des pièces justificatives.

En outre, il faut optimiser la défiscalisation à  l’aide  des  différents dispositifs comme  la loi Pinel et le dispositif Censi-Bouvard.

Faire une simulation d’investissement locatif

Avant de faire un investissement autofinancé, il faut simuler l’investissement locatif afin de déterminer le flux de trésorerie.

La simulation d’investissement locatif consiste à prévoir  les moindres détails sur la gestion de l’investissement à venir. Cette simulation doit être faite sur le plan administratif, financier  et commercial de l’investissement immobilier.

Pour réussir la simulation d’investissement locatif, il faut faire  une estimation exacte des recettes. Il faut aussi faire une estimation exhaustive  des charges

Après, il faut prendre en compte tous les aspects fiscaux. Pour cela, on doit déterminer  l’imposition sur les revenus locatifs. Et il faut connaitre  l’utilisation des dispositifs de défiscalisation.

Enfin, il faut prendre en compte  le flux de trésorerie. Ceci est vraiment  important parce que la détermination de rentabilité dépend de ce flux de trésorerie.

Les endroits idéals  pour  l’autofinancement immobilier

Premièrement, l’autofinancement doit réussir dans un milieu fortement urbanisé. Un endroit  en pleine ville attire beaucoup de personnes. C’est-à-dire, une région urbanisée possède un marché immobilier intéressant. 

Deuxièmement, un pays qui possède des milieux touristiques attirants comme le Portugal pourrait être exploitable avec l’autofinancement immobilier. Dans ce pays, l’investissement locatif saisonnier peut apporter un large rendement.Troisièmement, on doit faire l’investissement immobilier dans un endroit stable économiquement si on veut réussir son autofinancement. En fait, il n’y a aucun investissement rentable dans un pays en crise. De plus, les investisseurs sont attirés  par les pays qui ont une situation économique remarquable.