Débuter dans l’investissement immobilier

Investissement immobilier, comment bien démarrer ?

Un bon parcours dépend des premiers pas, alors on doit avoir quelques techniques de base pour bien débuter son investissement immobilier.

Définir l’objectif de l’investissement

Pour cela, il faut établir un profil investisseur. On doit choisir un type d’investissement immobilier et déterminer le plan d’investissement.

En effet, il faut se questionner sur le type de l’immobilier pour mettre en place l’investissement. On doit choisir entre immobilier neuf et immobilier ave travaux. De plus, on doit choisir entre investir à long terme ou investir dans l’immobilier locatif saisonnier

Fiscalité immobilière – Quels dispositifs ?

Il faut savoir aussi les différents dispositifs de défiscalisation

En connaissant l’objectif de l’investissement, on peut choisir le dispositif Pinel pour l’investissement dans l’immobilier neuf.

Ainsi, pour l’investissement dans l’immobilier avec travaux, on peut utiliser le dispositif Malraux

Il existe plusieurs autres dispositifs de défiscalisation, mais ces deux lois citées récemment semblent les plus raisonnables.

Capacité d’emprunt – Combien puis-je emprunter ?

Pour cela, on doit définir le montant des revenus mensuels possibles et la valeur de l’apport pour que la banque puisse donner un montant maximum d’emprunt.

Il est possible de faire un emprunt sans apport, mais la décision dépend de l’établissement de crédit. Parfois, les établissements de crédit imposent des conditions difficiles à respecter.

Choisir entre location non-meublée et location meublée

Pour le cas d’une location à vide, on doit s’engager à louer le logement pour une période minimale de 3 ans. En général, la location à vide est destinée pour une location à long terme. Avec ce type de location, le risque de vacance locative est réduit au minimum.

Pour le cas d’une location meublée, l’investissement a pour but de proposer un logement aux étudiants ou des gens en mobilité professionnelle. Pour une location meublée classique, le bail peut aller de 1 à 12 mois en bail mobilité. Il existe deux statuts juridiques dans ce type de location. Pour cela, il y a le statut de LMP (Loueur en Meublé Professionnel) et le LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel). Le statut juridique et défini en fonction des recettes annuelles d’un investissement locatif.

Où investir en immobilier ?

En général, l’investissement immobilier doit être mis en place dans une grande ville. Dans ce dernier, on trouve une forte tension locative.

Après, on doit choisir un endroit qui possède une économie en hausse. Les endroits stables économiquement attirent beaucoup de gens, et ce fait entraîne de nombreuses demandes de logement.

Enfin, pour l’investissement locatif saisonnier, on doit investir dans un endroit touristique populaire afin de profiter de la forte tension locative pendant la période des vacances.

Choisir entre bien neuf et ancien logement

Pour être attirant dans le domaine de l’investissement locatif saisonnier, mieux vaut se tourner vers les biens immobiliers neufs. En fait, il faut créer une personnalité pour attirer l’attention des touristes. De plus, les constructeurs offrent une garantie décennale au propriétaire.

Pourtant, si on choisit d’investir d’une manière classique à long terme, on doit choisir d’investir dans l’immobilier avec travaux. Souvent, les anciens logements se situent dans la zone stratégique d’investissement. Ainsi, le prix des anciens bâtiments est largement moins cher.